Dans sa chronique Fédéralisme théorique, Louis Cornellier revient sur l’ouvrage La confédération et la dualité nationale (dir. Lapointe Gagnon, Léger, T. Lamarche et Dupuis). Il retient principalement les propos que Félix Mathieu, doctorant sous la supervision d’Alain-G. Gagnon, a exposé dans son chapitre L’agir fédéral multinational : vers l’enthousiasme de Bono ?